Le bol tibétain, aussi appelé bol chantant est bien plus qu’un simple ustensile de cuisine ou un article de décoration ordinaire. Depuis des lustres, son utilisation va bien au-delà de tout article classique à la maison. Il s’agit d’un instrument qui détient une place importante dans les traditions spirituelles et de guérison. Ce sont principalement les habitants des régions himalayennes qui s’en servaient il y a plusieurs millénaires. Désormais, il est connu de tout le monde et ses bienfaits sont exploités dans divers domaines notamment pour optimiser le bien-être physique, émotionnel et spirituel. Retrouvez plus d’informations dans cet article. 

Histoire et fabrication du bol tibétain 

Les principaux fabricants du bol tibétain sont des artisans qui habitent en Tibet, au Népal, au Bhoutan et en Inde. Ils utilisent tous presque les mêmes techniques. Les modèles qu’ils développent sont faits d’un alliage de métaux dont l’étain, le fer, le plomb, le zinc, le cuivre, l’argent et l’or. Ces 7 métaux ont chacun sa signification et sa raison d’être dans la composition du bol tibétain. Ils créent une harmonie particulière qui résonne à travers l’être du futur usager. 

A la différence des modèles de bol chantant fabriqués en industrie, les versions artisanales sont martelées à la main. Les méthodes de fabrication qu’ils utilisent sont issues d’un savoir transmis de génération en génération.

Comment se guérir avec le bol tibétain ?

La guérison énergétique avec un bol tibétain repose sur le principe selon lequel l’organisme humain dispose de centres d’énergie. Ces derniers sont plus connus sous l’appellation « chakras » dans les cultures orientales. Quand ils sont bloqués ou déséquilibrés, le corps en subit les conséquences. Elles sont traduites par des troubles spirituels, physiques ou émotionnels. 

Etant un instrument qui émet des vibrations et des sons résonnant à des fréquences spécifiques, le bol tibétain a la capacité de rétablir l’harmonie des chakras. Pour ce faire, il est possible d’utiliser différentes techniques. La plus connue est la méditation. Lors d’une pratique méditative, il suffit de faire résonner à proximité du corps le bol chantant pour recevoir ses ondes. Cela optimise la relaxation. La sonothérapie est aussi une autre technique que les utilisateurs du bol peuvent réaliser. Grâce au son sacré de l’instrument, le corps peut se purifier et se ressourcer énergétiquement. Il peut aussi débloquer les chakras bloqués ou remettre l’équilibre indispensable pour le bien-être et la santé. 

Pourquoi opter pour une guérison énergétique avec un bol tibétain ?

Si de plus en plus de personnes s’intéressent au bol tibétain pour faire une guérison énergétique c’est parce que la pratique permet de profiter de plusieurs bienfaits. 

D’abord, la guérison énergétique réduit le stress et l’anxiété. En pénétrant les cellules, les ondes sonores et les vibrations émises par le bol tibétain calme le système nerveux et optimise la relaxation. Ensuite, c’est une solution qui permet de traiter les traumatismes émotionnels et de rétablir sa stabilité. Et enfin, l’utilisation du bol tibétain permet de soutenir la guérison physique. Il ne faut pas non plus oublier qu’il s’agit d’une pratique indolore et sans risque d’effets secondaires.