De plus en plus populaires dans le monde, les vélos électriques représentent une excellente alternative à la voiture, notamment pour les déplacements quotidiens. Cependant, pour que ces derniers restent en parfait état, il convient d’en assurer l’entretien. Si toutefois vous n’étiez pas en mesure de réaliser vous-même ledit entretien, il est conseillé de faire appel à un expert qualifié pour vous accompagner au risque d’effectuer de mauvaises manœuvres. Ce professionnel saura maintenir votre vélo toujours opérationnel, fiable et sûr. Avec son savoir-faire, il est à même de réparer votre vélo électrique rapidement et dans les meilleures conditions. Dans ce guide, trouvez de bons conseils de réparations du vélo électrique à garder en tête pour l’entretenir le mieux possible.   Si vous utilisez un vélo à assistance électrique, certaines réparations seront inévitables. Pour cela, il y a différentes révisions à prendre en compte : pièces nécessaires pour la réparation, les vérifications à faire, …

Quelles parties tombent le plus en panne dans les vélos électriques ?

Contrairement au vélo classique, le vélo électrique nécessite un dépannage de vélo avec www.jesuisreparateur.fr sur deux catégories, notamment,  sur la partie cycle, et sur la partie électrique.

  • La partie cycle est composée des roues, de la chaîne, des freins ainsi que du cadre. Il est possible que ces composants nécessitent certaines réparations à un moment donné. Voici quelques conseils d’entretien si vous ne voulez pas passer par l’atelier d’un spécialiste :
  • Les freins doivent être entretenus régulièrement pour éviter une panne. Pensez à vérifier toutes les pièces d’usure ;
  • Le cadre du vélo est formé par de nombreux éléments qu’il faut vérifier. N’oubliez pas le resserrage des vis ;
  • Les roues peuvent rencontrer différents problèmes (crevaisons, rayons cassés, roue voilée). Veuillez vérifier la pression de vos pneus le plus souvent possible ;
  • La chaîne ou la courroie, selon les modèles, demande d’être graissée souvent pour éviter la casse.
  • La partie électrique, quant à elle, est composée de la batterie et du moteur. Sachant que la durée de vie de ces éléments est très indéterminée. Qu’il s’agisse d’une batterie au plomb ou d’une batterie au lithium, vous devez faire un diagnostic complet du réseau électrique pour qu’on vous propose une solution de rechange.

Quelles pièces d’un vélo électrique peuvent nécessiter une réparation ?

À l’image d’un vélo électrique, certaines pièces seront forcément amenées à être réparées, voire changées. Cela peut être dû à une usure causée par une utilisation fréquente ou une éventuelle corrosion due ou encore à un entretien laissant quelque peu à désirer. Crevaison, roues voilées ou rayons cassés, ces problématiques font partie du quotidien de tout cycliste, ainsi, il faudra vous attendre à être confronté. Par exemple, les vélos électriques pèsent en moyenne 17 à 25 kg, contre 15 kg pour un vélo normal. Les roues doivent ainsi supporter davantage de poids, et c’est ce qui explique en partie la potentielle présence des désagréments précédemment cités. Le réglage des freins d’un vélo électrique est aussi un impératif à ne pas négliger, à l’instar de la chaîne. Savez-vous que cette dernière peut dérailler, se détendre, ou encore casser ? Ainsi, pour votre confort au cours du pédalage et pour la préserver, veillez à ce qu’elle soit toujours bien lubrifiée, sans pour autant trop l’être, au risque de tâcher irrémédiablement votre plus belle paire de chaussettes. Quant aux câbles électriques, il est possible que ceux-ci soient altérés au fil du temps. Cela en va de même pour la batterie et le moteur. Dans ce cas-là, un diagnostic avec un technicien qualifié vous permettra d’identifier la panne et de la résoudre. Enfin, il est essentiel de vérifier régulièrement le serrage des vis de toutes les pièces qui se trouvent sur votre vélo électrique. Cela permettra d’assurer votre propre sécurité. Effectivement, la liste des éléments cités dans ce paragraphe n’est nullement exhaustive. Ainsi, il est recommandé de faire appel à un professionnel si l’aspect d’une pièce de votre vélo vous semble suspect, ou si vous ressentez un inhabituel inconfort lorsque vous pédalez.

Bien entretenir les révisions effectuées sur un vélo à assistance électrique

À vrai dire, il n’y a pas de règles à respecter en matière d’entretien, car tout dépend de vous. En fait, vous êtes et demeurez le seul maître du destin de votre vélo électrique. Aussi, tout n’est qu’une question de bon sens ! Il a besoin d’être lavé ? Lavez-le. Une petite révision mécanique s’impose ? Faites-la ! Le technicien qui réalise son entretien vous a donné quelques astuces pour assurer la longévité de votre vélo électrique ? Mettez-les en application. En effet, un entretien régulier vous permet de rouler confortablement et en toute sécurité. Pour cela, avant de partir en balade, assurez-vous que :

  • La chaîne soit correctement lubrifiée
  • Les freins freinent bien et que vos vitesses passent bien
  • Les roues, le guidon, la selle et la potence soient suffisamment serrés
  • La pression de vos pneus soit adéquate. Référez-vous à la pression préconisée par le fabricant du modèle de vos pneus.

Au premier abord, ces vérifications peuvent vous sembler peut-être laborieuses, mais rassurez-vous, ce n’est qu’une question d’habitude. Outre les révisions techniques, rien ne vaut un bon lavage régulier pour entretenir votre vélo électrique et les éventuelles réparations dont il a auparavant bénéficié. Pollution, air marin, ou encore boue, feuilles ainsi que d’autres déchets peuvent venir se glisser dans les pièces de votre vélo qui contribuent à son usure prématurée. Un bon bain résoudra l’affaire. Enfin, un bon entretien passe aussi par un stockage digne de ce nom. Pour ce faire, veillez à plier, si votre vélo électrique est pliable, et à ranger votre vélo en douceur afin d’éviter d’abîmer ses câbles. Quant à la batterie, il est essentiel de soigner son stockage pour assurer la pérennité de son fonctionnement. Pour ce faire, pensez à la recharger plusieurs fois, et ce, même si vous n’utilisez pas votre vélo électrique pendant plusieurs mois. Enfin, n’oubliez pas de stocker votre vélo électrique et sa batterie dans un endroit tempéré, autrement dit, là où la température se situe aux alentours des 20 degrés.