L’armagnac et le cognac font partie des boissons alcoolisées les plus prisées en France pendant les festivités. Si bien qu’on les considère comme faisant partie de la culture du pays. Mais, si ce sont tous les deux des boissons d’une couleur un peu dorée marron et qu’ils sont alcoolisés, ils ne se ressemblent pas. Pour vous qui n’arrivez pas à faire la différence ou à faire votre choix, on vous propose un guide qui vous expliquera tout.

 Qu’est-ce que l’armagnac ?

Pour commencer, focus sur l’armagnac. Dans les faits, c’est une eau de vie. Elle provient de la distillation du vin blanc. Mais, désormais, les marques proposent tout un panel de saveur et d’arômes pour répondre à toutes les envies des consommateurs.

On le considère comme une boisson culturelle en France. Elle provient essentiellement de la région de la Gasconne qui est la principale productrice de cette eau de vie. Auparavant, on le consomme en guise de digestif, et ce, même sur les tables royales. De nos jours, il redore son image en se proposant comme apéritif ou boisson de détente. Il est à la fois très doux en bouche et assez fort en alcool avec des arômes assez fruités. De quoi mettre tout le monde d’accord.

L’armagnac commence d’ailleurs à se démocratiser de plus en plus. C’est aussi grâce aux sites de vente spécialisés en ligne. Vous n’avez plus besoin de vous déplacer pour profiter d’une bouteille certifiée AOC. Vous aurez l’embarras du choix sur le Net.

Qu’en est-il alors du Cognac ?

Le cognac est aussi une eau de vie. Cependant, on parle ici d’une boisson qui sera faite uniquement de raisins provenant de la région qui porte le même temps. Le processus de fabrication est plus ou moins le même que pour l’armagnac. Il faudra distiller du vin blanc, sec et acide, et ce, pendant plusieurs années. De quoi vous permettre de profiter d’un alcool à 70 °C.

Le Cognac fait partie aussi des meilleurs spiritueux du moment. Il se conserve parfaitement durant des années et se bonifie même avec l’âge. Les marques ont chacune leur recette pour la création de leur bouteille afin d’y ajouter une touche d’authenticité. Mais, dans la majorité des cas, on utilise de l’Ugni Blanc, de la Folle Blanche ou du Colombard pour ce genre de produit. Le tout est ensuite mélangé à d’autres raisins et d’autres fruits pour une meilleure saveur en bouchent.

Attention cependant, le cognac est aussi l’un des alcools les plus forts du moment. Il faut dire que le processus de fabrication consiste à laisser le produit mariner pendant 30 mois au moins avant de le sortir. Il n’en demeure pas moins qu’il séduit les amateurs qui en boivent pendant les apéritifs, les verres entre amis ou aussi à la fin du repas.

Armagnac ou Cognac ? Faites votre choix

Il y a donc quelques points différences entre l’armagnac et le cognac. Déjà, le cépage de fabrication n’est pas le même. Si le cognac se base uniquement sur l’Ugni blanc, l’armagnac peut combiner plusieurs sortes de raisins en même temps. De quoi lui apporter une certaine douceur.

Comme susmentionnée, la provenance n’est pas la même non plus. L’armagnac vient du sud-ouest de la France, de la région de la Garonne principalement. Le Cognac se localise, quant à lui, un peu plus au nord dans la région de la Dordogne. Pour cause, les vignes ont besoin d’un sol un peu plus calcaire.

Par ailleurs, le processus de fabrication est moins long pour l’armagnac. Celui-ci ne nécessite qu’une simple distillation contre une double pour son homologue. Ceci produit une puissance différente pour les deux. Le cognac est un alcool plus fort.