Quels aliments éviter pendant l’allaitement ?

aliments éviter pendant l'allaitement

On dit souvent que nous sommes ce que mous mangeons ! Cette règle n’est pas tout fait applicable dans le cas d’une femme qui allaite. En effet, la combinaison de base de matières grasses-protéines-glucides du lait maternel ne dépend pas directement des aliments et des boissons que vous mettez dans votre estomac pendant l’allaitement. Même les femmes qui ne sont pas bien nourries peuvent bien nourrir leur bébé, car si une mère ne consomme pas suffisamment de nutriments pour produire du lait, son corps va puiser dans ses propres réserves pour alimenter la production et la qualité de son lait.

Cela dit, vous viserez toujours beaucoup d’aliments riches en nutriments et éviterez les aliments moins sains. Mais ce n’est pas parce que vous pouvez faire du lait avec un régime alimentaire insuffisant que vous devriez le faire. L’objectif lorsque vous allaitez ne devrait jamais être d’épuiser les réserves de nutriments de votre corps. C’est trop risqué pour votre santé à court et à long termes, et cela vous fera perdre l’énergie dont vous avez grandement besoin et pourrait potentiellement interférer avec votre production de lait.Votre corps brûle généralement environ 300 à 500 calories supplémentaires par jour pendant que vous allaitez, selon que vous allaitez exclusivement ou non.Si vous l’êtes, c’est généralement jusqu’à 450 à 500.

Faut-il éviter certains aliments lorsque l’on allaite ?

Lorsque vous allaitez, il y a beaucoup plus de choses au menu que d’interdits,avec quelques précautions à prendre. Voici les boissons et les aliments à éviter pendant l’allaitement:

  • Caféine excessive: une ou deux tasses de café ou de thé par jour, soit 300 milligrammes ou moins, sont sans danger pendant que vous allaitez (et pendant ces premiers mois de manque de sommeil, c’est peut-être ce dont vous avez besoin pour continuer). Cependant, plus que cela peut vous amener, vous et votre bébé, à vous sentir nerveux, irritable et sans sommeil. Les autres sources de caféine comprennent le thé, les sodas et le chocolat.
  • Poissons à haute teneur en mercure: les mêmes directives sur la sécurité des poissons qui s’appliquent aux femmes enceintes s’appliquent également aux femmes qui allaitent: évitez les poissons à haute teneur en mercure, y compris l’espadon, le marlin, le gros thon et le maquereau. Limitez le thon à 200 grammes par semaine de thon en conserve ou pas plus de 120 grammes par semaine de thon blanc.
  • Certains compléments alimentaires à base de plantes. Peu d’études ont été menées sur l’innocuité des compléments alimentaires à base de plantes, si bien que nous en savons peu sur la façon dont ils affectent un bébé allaité. Pour rester en sécurité, demandez à votre médecin avant de prendre un remède à base de plantes et réfléchissez à deux fois avant de boire une tisane ou des infusions d’allaitement. Pour l’instant, tenez-vous-en à des marques fiables dans des variétés considérées comme sûres pendant la lactation (épice orange, menthe poivrée, framboise, buisson rouge, camomille et églantier). Lisez attentivement les étiquettes pour vous assurer que d’autres herbes n’ont pas été ajoutées.

Puis-je boire de l’alcool si j’allaite ?

  • Alcool et allaitement : vous avez hâte de verser un verre de vin à la fin d’une longue journée de travail ? Sachez que des traces d’alcool, bien qu’elles soient minimes, se retrouvent dans votre lait maternel. Le vin, la bière et les liqueurs fortes peuvent être sans danger à boire pendant que vous allaitez, mais sont à éviter pendant l’allaitement.

Quels sont les aliments que vous avez évités pendant la grossesse que vous pouvez à nouveau manger pendant que vous allaitez? Le poisson cru (y compris les sushis et les huîtres), les fromages à pâte molle non pasteurisés, les charcuteries froides et la viande rose (voire rouge) sont de retour au menu maintenant que vous n’êtes plus enceinte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *