Comment créer une nouvelle société, ou une filiale, d’une société existante ?

Une société existante, ou société mère, peut créer un établissement secondaire en tant que filiale indépendante à tout moment avec l’approbation de la direction. Une société mère peut vouloir créer une nouvelle filiale pour de nombreuses raisons, notamment pour explorer de nouvelles voies commerciales tout en limitant les risques.

La création d’une filiale

Étape 1 : Autorisez la création d’une filiale.

Convoquez une réunion du conseil d’administration ou d’un autre organe de gestion de la société existante pour voter sur la création d’une filiale. Consignez les résultats du vote dans le procès-verbal de la réunion. Si le vote est adopté à la majorité, rédigez une résolution commémorant la décision et faites-la signer par le président.

Étape 2 : Choisissez un type d’entité commerciale pour la nouvelle société.

Vous devez créer la filiale sous la forme d’une société ou d’une SARL, car ces deux types d’entités ont un statut juridique indépendant permettant d’établir une responsabilité distincte pour les deux sociétés et une structure de propriété qui permet à la société existante de détenir tous les intérêts de la filiale.

Étape 3 : Rédiger l’acte de constitution de la société conformément à la législation de l’État.

Choisissez l’État dans lequel vous souhaitez créer la nouvelle société. Reportez-vous aux lois commerciales de l’État pour obtenir des instructions sur la manière de préparer les statuts d’une société ou les statuts d’une SARL.

Étape 5 : Capitaliser la nouvelle société.

Transférez des actifs à la filiale pour qu’elle puisse commencer ses activités. Ce transfert initial doit se faire en échange de la participation de l’entreprise dans la filiale.

Enregistrez le transfert dans le système comptable de la filiale en créditant le compte de capital de la société mère.

Étape 6 : Rédigez les statuts et l’accord d’indemnisation de la filiale.

Les statuts donnent des indications sur le fonctionnement des procédures internes de la nouvelle filiale. Ils définissent la procédure que la société mère suivra pour nommer ou changer les administrateurs du conseil d’administration de la filiale, et interdisent tout changement sans l’autorisation de la société mère.

Vous devez également rédiger un accord d’indemnisation pour protéger la direction contre les responsabilités de la société.

Étape 7 : Installez un premier conseil d’administration.

Ce conseil gérera la filiale comme une entité indépendante. La société mère continuera à contrôler la composition du conseil d’administration, ce qui lui permet également de conserver le contrôle de la filiale.

Une fois le conseil d’administration installé, la société mère dispose d’une filiale pleinement opérationnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *