Afin d’engager les travaux, nous devons connaître notre jardin, qu’il comporte des arbres, des haies, des pelouses, des arbustes, des fontaines, etc. Il est nécessaire de faire l’inventaire de toutes les plantations et de tous les éléments dont nous allons nous occuper et d’être clair sur le type de services dont nos jardins ont besoin.

Les tâches courantes de conservation et d’entretien des espaces verts comprennent la tonte de la pelouse, le contrôle des systèmes d’irrigation, la fumigation des produits phytosanitaires, l’application d’engrais organiques et inorganiques, la plantation, le semis et le repiquage, le bêchage et le désherbage, la taille des buissons, des haies et des arbres, l’entretien spécifique des pelouses des piscines, etc. Pour tout cela, il faut aussi des services différents.

Quels services sont nécessaires pour assurer le bon état des espaces verts communaux ? 

Nous avons dressé ci-dessous une liste des services de jardinage nécessaires suivie d’ explications et conseils entretiens jardins, pour que celui-ci restent beaux, sains et en parfait état de conservation :

  • Tonte de la pelouse : cette opération est effectuée mécaniquement. La fréquence de la tonte dépend largement de la saison de l’année, car l’herbe pousse moins en hiver-printemps et plus en été-automne.
  • Enlèvement et contrôle des mauvaises herbes : Les mauvaises herbes sont inesthétiques et doivent être enlevées car elles détournent la lumière et les engrais des plantes. On peut les éliminer manuellement en les déracinant ou en utilisant des herbicides. Il est important de noter qu’il est préférable de le faire lorsque le sol est humide.
  • Le paillage : il sert à conserver l’humidité, à améliorer la fertilité, à réduire la croissance des mauvaises herbes et à améliorer l’aspect visuel du jardin.
  • Traitement herbicide, fongicide et pesticide : prévient les mauvaises herbes et les parasites et fournit des nutriments au sol.
  • Élagage des arbres et des arbustes : Cette opération, qui peut être manuelle ou mécanique, est essentielle pour stimuler et améliorer la croissance des arbres, arbustes et haies, ainsi que pour améliorer considérablement l’aspect du jardin.
  • Semer ou remplacer du gazon ou des arbustes : Le gazon naturel peut être semé dans des toiles (tepe) qui changent immédiatement l’aspect du jardin, ou dans des graines.
  • Arrosage : Le besoin en matière d’arrosage dépend de la période de l’année et du type de plantes. Bien sûr, lors des chaudes journées d’été, il est nécessaire d’arroser plus constamment.
  • Installation de systèmes d’irrigation : cela facilite l’entretien des espaces verts. Les systèmes les plus couramment utilisés sont : les systèmes d’arrosage, de goutte à goutte et d’aspersion. Grâce à un programmateur, il est possible de choisir le moment et la quantité d’arrosage, ce qui permet d’économiser du temps et de l’eau.
  • L’aération : elle consiste à ameublir le sol pour qu’il puisse s’oxygéner. Elle peut être effectuée manuellement ou mécaniquement, et est fortement recommandée si la pelouse est fréquemment foulée.
  • Scarification : Elle consiste à gratter le sol jusqu’à environ 4 ou 5 %.
  • L’aération : elle consiste à ameublir le sol pour lui permettre de s’oxygéner. Elle peut être effectuée manuellement ou mécaniquement, et est fortement recommandée si la pelouse est fréquemment foulée.
  • Le scarifiage : Il consiste à gratter le sol à une profondeur de 4 ou 5 cm pour enlever la couche superficielle de feuilles sèches, de terre et de racines. Cette couche empêche l’eau et les engrais de pénétrer. Dans les régions chaudes et humides, il est conseillé de le faire plus fréquemment

Afin d’être performant et de limiter les risques de blessures, les professionnels des communes doivent porter des gants de jardinage pour protéger leurs mains des blessures, assurer leur confort, maintenir l’hygiène et améliorer leur productivité.

À quelle période de l’année les travaux d’entretien du jardin doivent-ils être effectués ?

Il y a toujours une meilleure période de l’année pour chaque tâche. Le tableau ci-dessous sert de guide et nous montre des astuces :

L’hiver :

Élagage et taille des haies, traitement des herbicides et des pesticides, récupération des arbres, réparation et enrichissement des sols.

Le printemps :

Aération, nouvelles plantations, traitements fongicides et pesticides, taille des arbustes, scarification, réensemencement des pelouses, arrosage.

L’été :

Taille des arbres, traitements pesticides et fongicides, taille et guidage des rosiers, fertilisation, plantation de bulbes à floraison automnale, arrosage.

L’automne :

Nouvelles plantations, taille, fertilisation, transplantation, traitements fongicides, semis, scarification, aération, nettoyage des feuilles, arrosage, contrôle du système d’irrigation.